Jean-François Kahn doit être entendu par la justice américaine

blog écrivain ...
Blog actualité, musique, chanson, littérature, politique, de l'écrivain indépendant Ternoise.

flux des infos RSS
Ternoise écrivain ou blogueur ?
Contact - Mentions légales.


pour la phrase détroussage d'une femme de chambre.
Est-ce que Jean-François Kahn sera convoqué par la justice américaine ?

Jean-François Kahn doit être entendu par la justice américaine

pour détroussage d'une femme de chambre C'est selon moi essentiel.


Jean-François Kahn doit être entendu par la justice américaine

pour "détroussage d'une femme de chambre"

Jean-François Kahn a balancé l'expression "détroussage d'une femme de chambre."
Et depuis, il a même abandonné le journaliste.
Il a essayer, sur son site internet de "rappeler le contexte, y compris psychologique dans lequel je l'ai prononcée." Il s'agit de cette phrase.

Justement, cette phrase est peut-être un élément à charge contre DSK, que la justice américaine devrait connaître.
Car dans le contexte psychologique, Jean-François Kahn avance ses "solides relations d’amitié" avec DSK.
Et "tant de chaleureuses complicités", avec son épouse, Anne Sinclair.

Mes conclusions ne sont pas celle de Jean-François Kahn.
Car je me demande pourquoi Jean-François Kahn a balancé l'expression "détroussage d'une femme de chambre" ?
Peut-on lui pardonner comme les propos d'un vieil homme qui se souvient des expressions de son enfance ?
Ou, et c'est là que la justice américaine pourrait être intéressée, le souvenir de dialogues non politiques dans les "solides relations d’amitié" avec ce cher Dominique ?
Ou la réalité telle que l'a vécue Dominique Strauss-Kahn ? Alors transmise par les "chaleureuses complicités" d'Anne Sinclair ?
Je ne sais pas.
Mais je ne crois pas que "détroussage d'une femme de chambre" soit une expression courante dans le langage public de Jean-François Kahn.







Ajouter votre commentaire


- le 27 mai 2011 à 15 : 52
par Hervé Torchet : Il n'a pas parlé de détroussage mais de troussage, troussage de domestique précisément, expression qu'il juge lui-même intolérable après coup. Voyons maintenant comment il va se racheter ou du moins se faire pardonner.

Sur son site jeanfrancoiskahn.com, sa page d'explication, Jean-François Kahn, note bien : et c'est alors que l'expression condamnable m'échappa - d'une tentative de « détroussage d'une femme de chambre ». , il est surprenant que plusieurs personnes insistent sur troussage... Je me contente de reprendre les propos de Jean-François Kahn, en ayant puisé à la source première, le site de monsieur Jean-François Kahn.



Thèmes du blog : : chanson - internet - société - blogueurs - littérature - Mobiles et PDA - politique - écologie .

Quand Ternoise cause... le Lot tremble ? (le président du département ?)